Une chouette histoire

Nichée dans le contrefort de l’église Notre-Dame, une chouette en pierre du XVe siècle est sculptée à même la paroi. Véritable symbole de la ville, la chouette de Dijon attise la curiosité ! La mascotte de la capitale bourguignonne est un porte-bonheur traditionnel. Pour que la chouette exauce un vœu, il suffit de la toucher de la main gauche, et de placer la main droite sur le cœur.

La Chouette Dijon
Côte-d'Or Tourisme - Marion Abrial
Des origines intriguantes

Une chouette traditionnelle

Cette tradition tient son origine d’histoires de fantômes du XVIIe siècle. Pourquoi une chouette ? De nombreuses hypothèses existent autour de l’animal ! Dans un cas, elle serait la signature d’un maître d’œuvre qui avait pour nom « chouet ». Dans un autre, ce serait la représentation de l’animal totem d’Athéna, la déesse de la sagesse. D’autres théories relatent que la chouette est le signe de protection, grâce à la représentation de l’animal nocturne qui donne l’alerte.

Palais des Ducs de Bourgogne
Côte-d'Or Tourisme - Rozenn Krebel

Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne

Le Palais des Ducs révèle plusieurs siècles d’histoire. Dans un style gothique du XIVe siècle et du XVe siècle, le palais comprend un logis, les cuisines ducales et la Tour Philippe le Bon. Du haut de ses 46m de haut, elle offre un panorama exceptionnel sur la ville de Dijon et ses environs.

Aujourd’hui, le Palais des Ducs abrite l’hôtel de ville, le musée des Beaux-Arts, les archives municipales et l’office de tourisme.

 

En savoir plus

Vue de l'extérieur du musée
Musée des Beaux-Arts - François Jay
Un lieu de culture et de patrimoine

Le Musée des Beaux-Arts

Installé dans le Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne, le musée des Beaux-Arts de Dijon est l’un des plus anciens de France. Il symbolise l’ancrage avec des œuvres représentatives de la création artistique régionale ainsi que l’ouverture au monde, grâce à ces collections et ses chefs-d’œuvre incontestés. Ce lieu unique constitue un témoignage essentiel sur l’art et l’histoire de la Bourgogne de la fin du Moyen-Âge à la fin du XIXe siècle.

 

Découvrir le musée

Vue depuis la Tour Philippe le Bon
Côte-d'Or Tourisme - Rozenn Krebel

La Tour Philippe le Bon

Située dans le Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne, cette tour haute de 46 mètres et de ses 316 marches offre un incroyable panorama sur la ville de Dijon. Cet édifice date du XVe siècle et symbolise le prestige et la puissance des Ducs de Bourgogne.

 

Découvrir la tour

Le Puits de Moïse
Office de Tourisme de Dijon - Michel Joly
Un portail historique

La Chartreuse de Champmol

La Chartreuse de Champmol est un ancien monastère démantelé à la Révolution Française. Aujourd’hui, il a conservé deux œuvres majeures du sculpteur flamand Claus Sluter dont le portail de l’église où sont représentés Philippe le Hardi et son épouse Marguerite de Flandre.

Découvrir la Chartreuse
Chartreuse de Champmol-
Office de Tourisme de Dijon - Atelier Démoulin
Une sculpture emblématique

Le Puits de Moïse

L'autre oeuvre emblématique est le Puits de Moïse, qui est orné de statues du roi David et de Moïse. Quatre autre statues des prophètes ornent le Puits érigé au centre du grand cloître.

Découvrir le Puits
Église Notre Dame Dijon
Philippe Guérel
Un cathédrale gothique d'exception

Notre-Dame

Ce chef-d’œuvre gothique bourguignon a été construit au XIIIe siècle et se différencie par sa façade ornée de 51 gargouilles. Si l’église niche la célèbre chouette de Dijon, elle loge également au sommet de sa tour le Jacquemart, une horloge composée d’une cloche et d’un automate qui est un cadeau de Philippe le Hardi.

 

En savoir plus

Le Musée François Rude
Musée des Beaux Arts - François Jay
Un lieu de cutlure

Le musée Rude

Ce musée est un lieu chargé d’histoire ! Il occupe le transept et le chœur de l’église Saint-Etienne, et il abrite les moulages des œuvres monumentales du sculpteur dijonnais François Rude.

Découvrir le musée
Église Saint Étienne à Dijon
Mossot
Un lieu d'histoire

L'église Saint-Étienne

L’église date du Ve siècle et a été édifiée sur les fondations du rempart gallo-romain. Ces fondations sont à venir découvrir également, ainsi qu’un important morceau du mur sur castrum, sur lequel l’édifice a été construit.

En savoir plus
Jardin Darcy
P. Maupetit

Le Jardin Darcy

Ce jardin public a été créé au XIXe siècle autour du réservoir d’eau construit par l’ingénieur Darcy. Avec ses terrasses à balustrades, ses bassins et ses jeux de cascades, le jardin a une véritable allure italienne ! Ce lieu de fraîheur est l'endroit idéal pour profiter de la verdure en coeur de ville.

 

Parcourir le jardin

Rues Dijon
Quentin Lafon

D’autres trésors vous attendent le long du parcours !

Partez à la rencontre des quartiers Jean-Jacques Rousseau et Zola, la rue des Forges et ses hôtels particuliers, l’église Saint-Michel, la cathédrale Saint-Bénigne et sa crypte romane, mais aussi le square des Ducs, qui était le jardin animalier de Marguerite de Flandre, l’épouse du Duc de Bourgogne.

Découvrez le patrimoine dijonnnais !

En résumé