Verre de Kir
Shutterstock - sarymsakov.com

Boisson mythique de la Côte-d’Or, la légende raconte que l'invention du kir nous vient d’un garçon de café originaire de Beaune qui essaya le fameux mélange pour la première fois en 1904 : 1/3 de crème de cassis et 2/3 de blanc aligoté et le « blanc-cassis » était né !

Les origines

Dijon, capitale du Kir

Mais c’est plus tard, à l’aide du Chanoine Félix Kir, que la boisson se popularisera dans les bistrots. Ordonné prêtre en 1901 puis engagé dans la résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale et enfin élu maire de Dijon à la Libération, il était bien connu pour servir un verre de « blanc cassis » à chaque personne qu’il recevait dans les Cuisines Ducales ! Son nom a vite été associée à cette boisson tant appréciée. Désormais un nom commun, le nom propre « Kir » porte l’héritage du personnage emblématique qui a remis au goût du jour le cassis noir de Bourgogne !

C’est d’ailleurs aussi au Chanoine Kir que l’on doit l’invention du cocktail Double K : crème de cassis, blanc aligoté et vodka. Les cafés de Dijon le créèrent à l’occasion de sa rencontre avec Nikita Khrouchtchev en 1960 !

Découvrir et déguster

Le cassis, star en Bourgogne

Très connue est appréciée à l’étranger pour son utilisation dans des cocktails à base de Tequila aux Etats Unis ou encore de thé vert au Japon, la crème de cassis est l’ingrédient essentiel au kir de Dijon. A l’origine, on trouvait des cassissiers à l’extrémité des rangs de vignes dans les vignobles de Côte de Beaune et de la Côte de Nuits et la ville de Dijon a vu naitre la première crème de cassis, née de l’association d’un distillateur et d’un cafetier dijonnais à la fin du XVIIIème siècle. On peut dire qu'à Dijon, tous les chemins mènent au cassis !

 

Voyage au pays du cassis en Côte-d’Or
Intérieur du Cassisium
Côte-d'Or Tourisme - Rozenn Krebel
Une visite tout en saveur

Le Cassissium

La perle noire de Côte-d’Or est à l’honneur au Cassissium de Nuits-Saint-Georges. Gourmand et vitaminé, il fait l’objet d’un parcours amusant, idéal à tester entre amis qui retrace le périple du cassis de sa récolte jusqu’à sa mise en bouteille. Musée interactif, visite de la liquoristerie Védrenne, dégustation des nombreuses crèmes de fruits, liqueurs et sirops, ateliers cocktails. Le cassis sous toutes ses formes est à découvrir au Cassissium !

Le Cassissium

Gourmand et frais : pas de kir sans aligoté

Quant au Bourgogne Aligoté, il fait référence au cépage du vin blanc de Bourgogne qui s’épanouit dans la région depuis le XVIIème siècle. Connu pour être énergique, jeune et fruité, il s’allie parfaitement avec la douceur de la crème de cassis pour offrir un mélange gourmand et savoureux dans un verre de kir.

Considéré comme un cépage noble, l’aligoté partage les mêmes origines que le Chardonnay. A quelques différences près : les grappes de l’Aligoté sont de taille moyenne et assez compactes, et ses raisins sont plus gros et plus nombreux que ceux du Chardonnay. On peut aussi les différencier par leurs feuilles : de grandes tailles et peu découpées, elles font certainement de l’ombre au Chardonnay !

Sa fraîcheur en fait un ingrédient de choix pour accompagner la crème de cassis pour un mélange 100% bourguignon !

Bourgogne Aligoté
F, Bonnard
Boutique L'Héritier Guyot
L'Héritier Guyot
Made in Dijon

La crème de la crème…de cassis !

Depuis 2013, l’Indication Géographique « Cassis de Dijon » contrôle et protège la production de crème de cassis sur le territoire. Elle est confectionnée uniquement avec du cassis provenant des champs de Bourgogne et est embouteillée à Dijon. A ce jour, elle est réservée à quatre liquoristes d’excellence qui suivent à la lettre ce cahier des charges très strict :

Gougère et verre de Kir
Bourgogne Franche-Comté-Tourisme - Alain Doire
Idée d'accompagnement à déguster

Recette des gougères au comté

La crème de cassis est le deuxième apéritif préféré des français juste après les anisés. Alors pour un apéritif 100% bourguignon, les gougères au comté sont l’accompagnement idéal !

Gougère
Corinne Vasselet

Ingrédients :
100 g de comté râpé, 25 cl d’eau, 120 g de beurre, 125 g de farine, 4 œufs, Sel, Poivre

Préparation :
Mélanger eau, beurre et une pincée de sel fin – et porter à ébullition.
Ajouter la farine hors du feu et bien mélanger jusqu’à ce que la pâte se détache des parois.
Mettre sur feu doux et cuire une minute.
Incorporer un à un les œufs à la pâte.
Ajouter le comté.
Bien mélanger.
Préchauffer le four à 160°C (th.5/6).
Disposer les gougères.
Enfourner 20 à 30 minutes.
Déguster accompagné d'un verre de kir !

A faire chez soi

Autres apéritifs à base de crème de cassis

Au-delà du traditionnel Kir, différentes saveurs sont à tester en remplaçant le vin blanc pour des variantes originales :

  • Le communard : vin rouge de Bourgogne et crème de cassis
  • Le cardinal : variante du communard, il allie la crème de cassis et un vin rouge plus fort, généralement un Bordeaux
  • Le kir médocain : rosé et crème de cassis
  • Le kir royal : on remplace le vin par du Champagne ou du Crémant de Bourgogne

D'autres saveurs à déguster en Bourgogne

En résumé
À propos
F, Bonnard