BackGround
Designed by Bourgogne

Le canal de Bourgogne

 

- 242 kilomètres de canal

- 189 écluses

- 28 communes traversées de Saint-Jean-de-Losne à Migennes

- 5 réservoirs construits pour l’approvisionnement

Ces quelques chiffres illustrent parfaitement l’envergure de ce projet royal. Henri IV rêvait de relier la Manche à la Méditerranée : une ambition reprise par Louis XVI à partir de 1775 ; près de soixante années d’aménagement suivront.

Parmi les difficultés du chantier, figure le passage du dénivelé du seuil de Bourgogne. On décide donc de créer un souterrain de 3 333 mètres qu’on appelle la Voûte de Pouilly : elle permet la navigation des bateaux en évitant un nombre trop important d’écluses. Des centaines de mineurs et de forçats sont employés sur ce chantier pendant 7 ans seulement : en effet, les ouvriers creusent tout le long de la Voûte à partir de 32 puits d’aération. En creusant à partir des seules extrémités, le travail aurait duré plus de 50 ans.

Une fois ouverte, la Voûte dévore encore le temps des marins : il ne faut pas moins de 10 heures pour la traverser. En 1867, on installe un toueur à vapeur puis un toueur électrique en 1893 : le trajet ne dure plus que deux heures. Aujourd’hui, le canal a perdu sa vocation commerciale et la Voûte ne laisse plus passer que des plaisanciers admiratifs.

Les 5 réservoirs (Grosbois, Chazilly, Tillot, Cercey et Panthier) sont devenus, quant à eux, des lieux de baignades et de loisirs très appréciés aux beaux jours. S’il fait un peu trop frais pour se baigner, le canal de Bourgogne vous réserve une autre activité. Sur les chemins de halage, une véloroute très agréable et relativement facile a été aménagée sur 125 km en Côte-d’Or.

Mettez le cap sur le canal.