Les Chefs de Côte-d'Or

Entre le marché, la cuisine et les services, les chefs côte-d’oriens paraissent bien occupés : ils nous ont pourtant laissé le temps de dresser leur portrait. Les parcours diffèrent mais les voyages restent : en France ou à l’étranger, ils n’hésitent pas à jouer les vagabonds le temps d’une saison pour continuer à se former. Puis quand vient l’âge de raison, sonne souvent l’heure de regagner leur port d’attache en Côte-d’Or. Ils ramènent dans leurs bagages des techniques apprises chez les plus grands mais aussi une inventivité et une audace réhaussées par leurs expériences cosmopolites.

S’ils se livrent peu, les chefs cherchent avant tout à transmettre leur amour pour la cuisine et considèrent la passion comme l’ingrédient indispensable à toute recette. Attentifs à la qualité des produits, ils veillent aussi sur leurs équipes et n’oublient jamais d'en souligner le travail et le soutien de leurs familles.

Ainsi naissent les grands chefs de Côte-d’Or, à l’image de Bernard Loiseau. Chef emblématique, ce nom résonne partout dans le monde, tandis que dans le ciel culinaire bourguignon, d'autres étoiles montantes brillent, symboles d’une gastronomie authentique et inventive.

Deux étoiles au guide Michelin : 

L'Hostellerie du Chapeau Rouge (Dijon), Le relais Bernard Loiseau (Saulieu)

Une étoile au guide Michelin : 

Le Bénaton (Beaune)Le Carmin (Beaune)Loiseau des Vignes (Beaune), l’Hostellerie de Levernois (Levernois), le Charlemagne (Pernand-Vergelesses), l’Abbaye de la Bussière (la Bussière-sur-Ouche), La Maison des Cariatides (Dijon), Stéphane Derbord (Dijon,) l’Auberge de la Charme (Prenois), le Montrachet (Puligny-Montrachet)Le jardin des Remparts (Beaune)L'Edem (Chassagne-Montrachet)Christophe Quéant (Pommard)Loiseau des Ducs (Dijon)

Découvrez les délices que les chefs cachent dans leurs toques !